version français
version français
Épisode 16: "Et que tu ne sois pas trop gentil!" – Entretien avec Gregor Sander à propos de son roman Lenin auf Schalke
/

Je peux écrire ce que je veux, dit le narrateur du roman Lenin auf Schalke, les Allemands de l’Ouest vont toujours faire remarquer que l’auteur, c’est un gars de l’Est. Le narrateur du roman s’appelle Gregor Sander. Et le vrai Gregor Sander lui a assigné le rôle d’écrivain. Ceci dit, il faut s’attendre à un jeu bien subtil et amusant. Biensûr qu’on est tenté d’identifier l’auteur avec son personnage romanesque et de croire que les copains du narrateur ont raison de lui reprocher qu’il a toujours évité d’explorer la moitié ouest du pays. Depuis 1989, dit l’ami Schlüppi (la culotte), «ceux de l’Ouest ont tourné ceux de l’Est comme des escalopes dans une poêle», et il faut que ça s’arrête. L’ami Schlüppi définit la mission: «Gregor, tu dois enfin mettre de l’ordre à tout ça». Et où donc? À Gelsenkirchen, la ville la plus pauvre d’Allemagne. Car c’est là, au cœur de la Ruhr, où l’on a trimé pour le miracle économique et que plus tard les Allemands de l’Ouest l’ont eux-mêmes conduit dans le mur.

Une des forces de l’écrivain Gregor Sander est la légèreté avec laquelle il note ses observations. Il a appris à écouter, à regarder de bien près et à repérer les lieux où l’histoire prend tout son sens. Il aime changer les perspectives. Après la chute du mur le journal satirique Titanic mettait sur sa couverture la photo d’une jeune femme appelée «Zonen-Gaby». Gaby de la «zone-Est» tenait une courgette épluchée dans ses mains: «Ma première banane». L’apparence de Gaby – cheveux avec permanente, en jeans démodé, des larmes de bonheur aux yeux – faisait rire toute l’Allemagne de l’Ouest. Gregor Sander fait de la «Zonen-Gaby» une Allemande de l’Est qui se moque des Ouest-Allemands : Elle se dit performeuse historique.

Gregor Sander, c’est clair, ne se moque pas de la vie des «Pottler», des gens natifs de la Ruhr. Il demande à son ami Schlüppi : «Qu’est-ce que je fais quand j’ai pitié avec ces gens?» Celui-ci lui répond sans hésiter: «Tu ne penses alors qu’à la Treuhand. Comment ils ont tout fermé chez nous jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien. Alors tu dis trois fois : Treuhand, Treuhand, Treuhand».1

1La Treuhandanstalt devait restructurer entre 1990 et 1994 l’économie est-allemande. Les entreprises de la RDA ont été privatisées ou fermées.

Merci à Didier Laget qui a lu les paroles de Gregor Sander.

 

Livres de Gregor Sander (un choix)

Lenin auf Schalke. Roman. Penguin Verlag, München 2022

Alles richtig gemacht. Roman. Penguin Verlag (2019)

Tagebuch eines Jahres. Mit Audio-CD des Rundfunk-Features Während ich schrieb, Wallstein Verlag

Was gewesen wäre. Roman. Wallstein Verlag, Göttingen 2014

Retour à Budapest. Traduit de Nicole Thiers. Quidam éditeurs, 2019

L’adaptation cinématographique du roman est sortie en novembre 2019. Gregor Sander a écrit le scenario. Florian Koerner von Gustorf a réalisé le film.

Winterfisch. Erzählungen, Wallstein Verlag, Göttingen 2011

(Visited 1 times, 1 visits today)

Kommentieren

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.